jan 27

Pleins feux sur le toner blanc

On imagine souvent le toner se déclinant sous les couleurs habituelles, à savoir le cyan, le magenta, le jaune et le noir, mais saviez-vous qu’il était également possible de trouver du toner blanc ?

L’utilisateur lambda n’avait jusque-là pas vraiment accès à ce genre de technologie mais la firme japonaise Okidata s’est depuis quelques années décidé à la démocratiser du mieux possible. Certains se demanderont sans doute l’intérêt d’imprimer avec cette couleur mais sachez que certains domaines y trouvent parfaitement leur compte. Ceux œuvrant par exemple dans l’impression publicitaire ou la vitrophanie s’appuient bien souvent sur le toner blanc pour donner vie à leurs créations. On retrouve également de nombreux usages pour ce type d’encre, allant des transferts sur T-Shirt en passant par les décalcomanies.

Comme dit plus haut, Okidata a voulu rendre le toner blanc accessible au plus grand nombre en lançant il y a deux ans sa gamme de modèles C711WT et C920WT, modèles permettant l’impression couleur ET blanc. Le prix d’une impression au toner blanc avoisinant autrefois les 15 euros la feuille, Okidata a ainsi voulu baisser le coût pour arriver à 15 centimes la feuille. De quoi ainsi jouer aux artistes depuis chez vous, même si le prix de l’imprimante pourra en décourager plus d’une, celui-ci dépassant allégrement les 2000 euros !

Quoi qu’il en soit, vous saurez désormais que les imprimantes laser peuvent sortir du sempiternel schéma de couleur CMJ et proposer de quoi ravir les amateurs de designs et autres créations. A bon entendeur.

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

juil 10

Mélanger différents types de toner : la chose à ne pas faire!!

Pour une raison ou une autre,  on se dit parfois que le fait de mélanger deux types de toner différents ne serait pas vraiment un problème en soi, la consistance de cette poudre pour imprimante étant à première vue parfaitement similaire d’une cartouche à une autre.  Ce serait une bien mauvaise idée de mettre n’importe quel toner dans votre imprimante car les résultats pourraient être assez catastrophiques.

Si jamais vous avez par exemple envie de recharger votre cartouche avec deux types de toner différents, leur rencontre à de forts risques de provoquer un affadissement au niveau de l’impression et vous vous retrouverez avec des feuilles parfaitement ternes.  Cela n’arrivera pas systématiquement mais vous êtes quand même prévenue! Les cartouches de toner seront plus effectives si jamais vous utilisez le produit inhérent à l’imprimante en question. Si vous passez donc l’option recharge, il vous sera encore une fois essentiel de prendre un kit associé au produit et il sera également impératif de vider une cartouche de l’ancien toner s’y trouvant. Même si les toner proviennent de la même marque, du vieux et du nouveau toner ne feront également pas vraiment bon ménage.

Il est bon de savoir que les différentes marques d’imprimantes laser utilisent des formules bien spécifiques pour chacun de leur appareil, chacune ayant sa petite recette pour fournir la meilleure impression possible. Choisissez la bonne cartouche ou le bon kit de toner avant de lancer vos impression et vous pourrez alors imprimer vos documents et photos en toute quiétude.

juin 11

Les puces électroniques pour toner : le verrouillage absolu?

Il y a de fortes chances, si vous utilisez une cartouche toner , que vous ayez à faire à une puce électronique. Ce petit élément ô combien anodin au premier abord est bien souvent une belle plaie pour les consommateurs qui se retrouvent parfois avec des cartouches incapables d’imprimer pour cause de verrouillage intempestif due à cette fameuse puce.

Une puce électronique aura pour fonction de compter et de contrôler la quantité d’encre que vous aurait utilisé . En effet, passé une certain cap, votre cartouche sera rendue inutilisable car la puce en aura décidé ainsi, vous forçant ainsi au final à acheter une nouvelle cartouche toner.Ceux passant par la recharge de cartouche rencontreront le même soucis car la puce aura décidé de verrouiller votre consommable quoi qu’il arrive, parfois même à une date programmée.

Il va sans dire qu’une telle méthodologie est loin de faire l’unanimité et beaucoup de voix se sont  élevées en vain contre cette pratique allant à l’encontre de certaines directives environnementales européennes.La résistance s’est bien évidemment organisée et il vous est désormais possible de changer la puce électronique de votre cartouche pour pouvoir vous remettre à imprimer de plus belle.  Les afficionados de la recharge toner seront même heureux d’apprendre qu’il est désormais possible de recharger ses puces électroniques pour pouvoir continuer à imprimer en faisant encore plus d’économies!

Il est évident que les géants de l’impression favorisent avant tout le profit et la consommation de masse au détriment de la nature (l’amoncèlement de puces ne fait pas un bien fou au paysage) et vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en optant pour des solutions simples et efficaces qui feront un bien fou à votre porte-feuille et à la nature!!

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

mai 07

Les puces électroniques rechargeables à l’infini : utiliser son toner encore plus facilement

 

Vous n’êtes pas savoir que certaines marques et modèles de cartouches toner utilisent des puces électroniques pour rendre la recharge de cartouche un peu plus ardue. Alors qu’il vous fallait durant un temps acheter systématiquement des nouvelles puces pour pouvoir imprimer à nouveau, Encros vous apporte un nouvel atout dans votre manche en vous proposant sa gamme de puces électroniques rechargeables à l’infini !

Alors qu’il était uniquement possible jusque là de faire recharger sa cartouche d’encre ou toner, c’est désormais au tour des puces de passer par la case recharge. La recharge de puce sera ainsi un bon moyen pour vous d’avoir une puce sous la main prête à être utilisée après une recharge. Si vous en achetez deux par exemple, vous pourrez envoyer l’une se faire recharger par nos soins (à un prix particulièrement modique)  tout en utilisant l’autre au même moment. Vous aurez toujours ainsi une puce prête à être utilisée et vous n’aurez pas ainsi à attendre de recevoir une nouvelle pour reprendre le cours de vos impressions.

Vous gagnerez non seulement un temps en optant pour les puces rechargeables  mais vous ferez également un beau geste pour la nature ! Ainsi, plus besoin d’accumuler des tonnes de matériaux usagés chez vous, seul deux puces seront nécessaire pour une utilisation optimale de votre cartouches toner. Fini de créer des déchets régulièrement, faire rimer écologie et économie n’a jamais était aussi d’actualité chez le spécialiste de la recharge de cartouche.

Vous trouverez toute une gamme de cartouches pour les plus grandes marques en vous rendant sans plus tarder sur notre site!  N’attendez plus pour vous faciliter la vie et dites un grand oui aux puces électroniques rechargeables!!

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

jan 13

Tiens, c’est quoi ce gros bouchon sur mon toner ou Peut-on re-remplir un toner vide?

Si vous utilisez une imprimante laser, vous avez surement dû remarquer le prix de vos consommables. En effet, celui-ci varie en moyenne de trente à plus de cent euros en fonction de la marque et du modèle.

De plus, il ne vous aura pas échappé que chaque consommable représente un danger de plus pour notre environnement.

toner en pagaille

Du plastique, des métaux lourds, des matières volatiles, tout ce que notre planète adore, en quelques sortes…

Devant ces deux argument de poids,  je vais vous montrer aujourd’hui une petite feinte afin de recycler vos anciens toners en  neuf.

1° LES TONERS SANS PUCE

Pour n’en citer qu’un, je vais prendre l’exemple du TN 2000, chez BROTHER. Mais sachez qu’il suffira de faire pareil avec:

Konica Minolta: 2400W, 230, 2450, 2490MF, 2500W, 2530DL…
Brother : TN350, TN2000, TN6600, TN7600, HL2700, HL2400…
Lexmark : E120N, E230, E232, E240, E250, E330, E332, C720…
Samsung : ML1510, 1710, 1750, 4500, 4600
Xerox Phaser : 6120N, 6115MFP

TN 2000 BROTHER

Ce toner marche avec la HL-2030 et consort.

hl 2030

Ce qu’il vous faut :

a) La BONNE poudre!!! On ne met pas n’importe quoi dans son toner. Vous trouverez chez maintes enseignes la poudre appropriée. Par exemple, Dans notre boutique de rechargement de cartouche etc… (On est jamais mieux servi que par soi-même..)

b) Un tournevis cruciforme

c) Un entonnoir

d) Un aspirateur (au cas ou)-Pour commencer, repérer la languette blanche sur  le côté droit du toner:       Il s’agit d’une étiquette cachant l’accès au réservoir du toner.languette blanche tn 2000 Vous la voyez en bas à droite sur cette photo? Retirez-la.                                                                             Vous devez apercevoir le bouchon:

bouchon gros plan

-Avec le tournevis, faîtes levier sur celui-ci afin de le retirer sans l’endommager, comme ceci:

tournevis bouchon

Voila l’intérieur de la bête.il ne vous reste plus qu’à verser la poudre adéquat dans l’orifice.

PETIT CONSEIL:La poudre à toner devient liquide dès lors que l’on secoue son contenant.

-La bouteille doit être fermée, secouez fortement celle-ci, débouchez la et verser la poudre dans l’entonnoir, ou avec le bouchon fourni, que vous avez préalablement introduit dans le trou montré plus haut:

2011-12-30 12.06.37

N’essayez pas de tout verser d’un coup, secouez, débouchez, remplissez, lorsque vous sentez que la poudre redevient compacte, re-secouez et recommencez, en regardant à chaque fois le niveau de poudre dans le toner. Inutile de le remplir à ras bord, les 3/4 suffisent, cela risquerai d’endommager l’imprimante par un surplus de poudre.

Lorsque le niveau atteint est satisfaisant, remettre le bouchon en place. Vérifiez bien qu’il n’y ait pas de poudre qui passe au travers du bouchon, au cas où, appliquez un peu de colle là où la poudre passe.

Voilà! Le toner est plein, il ne reste plus qu’à remettre à zéros le mécanisme de compteur de pages.

A l’opposé du bouchon, sur votre toner se trouve un mécanisme : Il va falloir, à l’aide du tournevis cruciforme, dévisser 3 vis :

2011-12-30 12.24.38

Les 2 vis métalliques que l’on aperçoit ici à gauche, ainsi qu’un vis dissimulée sous la pointe du tournevis comme indiqué ci-dessus à droite.

Retirez le cache soigneusement afin de ne pas faire tomber les rouages en plastique.En fait la manipulation a pour but de remettre en position ON cet ergot blanc:ergot tn 2000

Si possédez une cartouche avec le levier manquant c’est que vous avez une cartouche “de test” (livré avec une imprimante neuve). vous pouvez vous procurer ce levier de remise a niveau pour Brother tn2000 ( RESET LEVER) dans notre boutique.

-Remettre le cache et les 3 vis en place et voilà,le tour est joué,votre toner repart pour 25000 pages.

Vous pourrez répéter cette astuces 3 ou 4 fois suivant la qualité de vos impressions!!!!!

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.

déc 29

NETTOYER ET ENTRETENIR UNE IMPRIMANTE LASER

Pour décrasser votre imprimante laser ou vos cartouches toner, je recommande le nettoyant à air sec, très pratique pour nettoyer des recoins difficiles à atteindre, et sans produit susceptible d’abîmer vos appareils. On remédie souvent ainsi aux impressions mauvaises ou partielles dues aux agglomérats d’encre toner et poussière dans la machine.

images

De plus ce type de bombe à air comprimé vous servira aussi à dépoussiérer et entretenir tout votre matériel informatique (notamment l’intérieur de votre tour pc, on sait tous que la nettoyer régulièrement vous permet d’allonger la durée de vie de votre ordinateur).

Un autre truc qui marche très bien, le papier auto-nettoyant. Ce sont des feuilles spéciales que vous mettez dans le compartiment à papier de l’imprimante. Ensuite, vous faites défiler le papier (si votre machine comporte le bouton nécessaire), ou vous lancez une impression d’une page blanche. L’avantage de ces feuilles c’est qu’elle nettoie justement le tambour, rouleau verni assez fragile qu’il ne faut surtout pas rayer, dont l’état influe directement sur la qualité d’impression.images

Retrouvez tous nos produits d’entretien pour nettoyer votre imprimante sur notre site encros.fr .

Encros ne cite les marques qu’à des fins de compréhension lors de l’usage de ses différents produits, afin de guider l’utilisateur de manière efficace. Les marques appartiennent respectivement à leurs propriétaires et ne peuvent être comparées avec les produits de la marque Encros, ces derniers possédant leurs propres spécificités et exigences techniques.